Lettre Ouverte

Dans No 10 - Décembre 2010. par

La rivière
Yves Lemieux

Et c’est vrai qu’on a une belle rivière, hein!

Je sais, je la vois, je la suis, je l’écoute, je la traverse sur des ponts. Il y a beaucoup de définitions qui se tournent autour d’une belle rivière!

En saison estivale, je vais comme bien d’autres pêcheurs, faire mon petit tour à la rivière. Pêcher la petite truite et quelques petits saumons qui montent jusque chez moi. Et je me rappelle de très beaux souvenirs de tout ça. Même l’hiver j’allais patiner et jouer au hockey sur ma rivière. Au printemps je la traversais pour aller à la cabane à sucre.

J’aime la rivière. Telle qu’elle est. Je marche sur ses belles petites roches, un petit sable fin à quelques endroits. Et, je le trouvais reposant ce sable fin. De mille façons. La rivière m’apportait une thérapie. Pour    mieux dire, elle oxygénait ma vie et me rendait plus fort.

Aujourd’hui, on sait qu’elle a été brisée à quelques reprises par de grosses machines. La machinerie lourde. Et le braconnage! Les animaux prédateurs font bon ménage avec les poissons. Ce sont là, des faits. Des gestes maladroits posés sans réfléchir. Tirerons-nous des leçons pour les journées futures?

Pour moi, marcher dans l’eau en regardant le soleil, les oiseaux, la nature même. L’eau est si belle! Celle qui coule sur nos pieds. Elle nous parle de différentes façons qui comblent nos bonheurs. L’eau de la rivière est un remède apprécié. C’est un cadeau que nous acceptons. L’automne dernier, nous avons reçu de la belle visite. Des saumons dans notre rivière, assez haute, par chez moi. Beaucoup de curieux sont venus observer ces super beaux saumons! Je suis inquiet pour ma rivière. Je me demande quel est son avenir. Elle se fâche souvent au début des printemps. Laissons l’avenir venir.

Vive la rivière! Vive la nature! Vive la vie!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*