Le Festival Musique du Bout du Monde (FMBM) dévoile son porte-parole

Dans No 01 - Février 2009. par

Musique du Bout du Monde dévoilait lors de l’arrivée des skieurs de la Traversée De La Gaspésie (TDLG) rue de la Reine à Gaspé, le porte-parole de la 6e édition du FMBM. M. Boucar Diouf, porte-parole de la 6e édition du Festival Musique du Bout du Monde (FMBM) qui aura lieu les 13, 14, 15 et 16 août 2009 à Gaspé. Cette année, l’organisation du FMBM est heureuse d’accueillir au « bout du monde », M. Boucar Diouf à titre de porte-parole du Festival qui aura lieu les 13, 14, 15 et 16 août 2009 à Gaspé. Boucar Diouf, québécois d’origine sénégalaise, habite le Québec depuis 1991. Il est humoriste, conteur et animateur, mais avant tout un grand humaniste. Dans ses spectacles, il est souvent question d’intégration et de diversité culturelle. En plus d’être très drôle, l’humour de Boucar fait réfléchir et transporte le spectateur au-delà des frontières, dans un voyage à travers ses propres émotions! Après avoir entrepris la conquête du Québec sur scène, à la télé et à la radio, il a tout dernièrement fait ses premiers pas sur la scène parisienne. En 2004, Boucar Diouf a eu un important rôle dans le film Le bonheur c’est une chanson triste. Par la suite, il a été chroniqueur à l’émission La fosse aux lionnes. Et depuis 2006, il est animateur à l’émission Des kiwis et des hommes. Un porte-parole choisi spécialement pour les célébrations du 475e de Gaspé Selon le président de l’organisme Musique du Bout du Monde et directeur de la programmation du Festival, M. Frédérick Ste-Croix, Boucar Diouf est le porte-parole idéal pour parrainer la cuvée spéciale du Festival qui sera une grande fête ouverte sur le monde ainsi qu’une occasion de célébrer les retrouvailles gaspésiennes aux couleurs du 475e de Gaspé : « Boucar Diouf était le candidat idéal, car il a déjà habité à Gaspé, c’est un ardent défenseur des régions et c’est un incroyable ambassadeur des rapprochements interculturels ». Monsieur Diouf fera office de maître de cérémonie des Grands Spectacles du Bout du Monde et présentera en grande première, dans le cadre des activités du Festival, son tout nouveau spectacle. « J’ai accepté avec grand bonheur d’être porte-parole de l’édition 2009 du Festival Musique du Bout du Monde pour de multiples raisons. D’abord, tout simplement pour revenir dans cette magnifique ville de Gaspé où j’ai passé en 1993 une des plus belles années de mon aventure québécoise. C’était au 117, rue de la Reine, avec mon ami André Phillip qui m’a ouvert sa ville, son cœur et m’a appris à cuisiner le saumon en papillote. Une recette qui me permet aujourd’hui de contenter l’autre raison pour laquelle j’adore la péninsule : ma conjointe Caroline Roy qui est matanaise et mère de mon fils Anthony dit l’Afro-Gaspésien.

La troisième raison pour laquelle j’ai envie de participer activement au Festival est cette passion pour les rencontres de cultures que je partage avec mon ami Frédérick Ste-Croix et mon frère de sang Mathieu Fournier tous de Gaspé. C’est donc avec plaisir que je viendrai célébrer avec vous les « accordements raisonnables » des musiciens d’ici et d’ailleurs devant la seule baie au Québec où convergent trois rivières à saumons. Merci à l’équipe du festival de m’avoir offert ce privilège! » Boucar Diouf Le contenu de la programmation du Festival lié au 475e sera dévoilé en mars prochain. Pour suivre les activités de l’organisme Musique du Bout du Monde, consultez le site Internet au www.musiqueduboutdumonde.com.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article