Avis Public

Dans No 01 - Février 2009. par
Conformément aux dispositions de l’article 957 du code municipal, la présente vise à soumettre un résumé du budget de l’année 2009, adopté par le conseil municipal de Grande-Vallée le 29 décembre 2008.
 
LES PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES POUR LES REVENUS S’ÉTABLISSENT À  644 322 $­, SOIT :
–  Taxe                                                     862 139 $­
–  Paiement tenant lieu de taxes               135 945 $­
–  Autres recettes de sources locales         207 936 $­
–  Transferts                                             438 302 $­
1 644 322 $­

LES PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES POUR LES DÉPENSES S’ÉTABLISSENT À 1 644 322 $­, SOIT :
DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT :
 
–  Administration générale                295 319 $­
–  Sécurité publique                            92 936 $­
–  Réseau routier                               300 284 $­
–  Hygiène du milieu                          361 521 $­
–  Santé et bien-être                           13 541 $­
–  Aménagement, urbanisme &
  développement                                   20 323 $­
–  Loisirs et culture                            122 907 $­
–  Frais de financement                             107 190 $­
                                                    1 314 021 $­
REMBOURSEMENT EN CAPITAL         328 054 $­
AFFECTATION AU FOND RÉSERVÉ          2247 $­
1 644 322 $­
 
LA MUNICIPALITÉ MAINTIENT L’IMPOSITION DE LA TAXE FONCIÈRE GÉNÉRALE À TAUX VARIABLES, SANS AUGMENTATION, AUX TAUX SUIVANTS :
 
IMMEUBLE NON RÉSIDENTIEL:   1.18 $­                 du 100$­  d’évaluation
IMMEUBLE INDUSTRIEL :         1.08 $­              du 100 $­ d’évaluation
CATÉGORIE RÉSIDUELLE :         1.06 $­                du 100 $­ d’évaluation
 
TARIF POUR LE SERVICE INCENDIE –
 
Conformément au règlement 99-1009
Pour pourvoir au remboursement des dépenses encourues sur le service de la dette lors de l’acquisition des équipements incendie, le Conseil municipal impose un tarif fixé à 0.13 $­ du 100 $­ d’évaluation, tel qu’identifié au rôle d’évaluation foncière.
TARIF POUR L’ASSAINISSEMENT DES EAUX
– Conformément au règlement 98-1000
 
Pour pourvoir au remboursement des dépenses encourues sur le service de la dette lors de l’installation des équipements de traitement des eaux usées, le Conseil municipal impose un tarif de 218 $­ par unité.
 
TARIF APPLICABLE AUX SERVICES D’AQUEDUC ET D’ÉGOUT – AUCUNE AUGMENTATION :
 
–  Aqueduc résidentiel                             250 $­
–  Aqueduc chalet et
résidence saisonniers                           125 $­
–  Aqueduc chambre annuelle                   36 $­
–  Aqueduc chambre saisonnière               18 $­
–  Égout résidentiel                                    80 $­
–  Égout chalet et résidence saisonniers     40 $­
–  Égout résidentiel avec fosse                 155 $­
–  Commerce attenant                              75 $­
Pour tout établissement servant à des fins autres que l’habitation, c’est-à-dire des fins commerciales, industrielles, professionnelles ou laissées à l’usage du public en général, seul le tarif prévu ci-après s’applique :
–  Aqueduc et égout commerce et édifice
Gouvernemental                          330 $­
–  Aqueduc et égout commerce
saisonnier                                   165 $­
–  Aqueduc industrie lourde          3 000 $­
–  Aqueduc industrie légère             660 $­
–  Aqueduc camping                      150 $­
 
TARIF POUR L’ENLÈVEMENT ET LA DESTRUCTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ET DU RECYCLAGE :   HAUSSE IMPORTANTE
 
Conformément aux exigences du Règlement sur l’Enfouissement et l’Incinération de Matières Résiduelles, les matières résiduelles devront être acheminées vers un lieu d’enfouissement technique autorisé, au plus tard à compter du 19 janvier 2009.
Nos matières résiduelles seront donc acheminées au LET de Gaspé, moyennant des frais de 90 $­ la tonne.
 
Les statistiques établissent la production de ces matières à 0.75 tonne par personne par année, soit plus de 950 tonnes pour la population de Grande-Vallée.
 
Il en coûtera donc plus de 85 500 $­ pour la destruction de nos matières résiduelles.  À cela,  il faut ajouter les frais de transport.
 
Pour sa part, le traitement du recyclage, au coût de 110 $­ la tonne, représente près de 12 000 $­ par année, auquel il faut également ajouter les frais de transport jusqu’à Rivière-au-Renard.
 
Par conséquent, le Conseil n’a d’autre choix que de hausser substantiellement le tarif applicable à ce service afin de pourvoir au paiement de ces dépenses, soit :
 
– par unité d’habitation résidentielle                          330.00 $­   (175 $­ en 2008)
– par unité d’habitation résidentielle
saisonnière et chalet                                               115.00 $­   (87.50 $­ en 2008)
 
Pour pourvoir au paiement des dépenses pour l’enlèvement et la destruction des ordures pour le secteur Institution, Commerce et Industrie, le Conseil municipal impose un tarif de 200 $­ par unité, appliqué conformément au règlement 2008-07.
 
VERSEMENTS ET ÉCHÉANCES
 
Conformément à la loi, le montant minimal que doit atteindre le total des taxes et tarifs compris dans un compte de taxes pour que leur débiteur ait le droit de les payer en quatre (4) versements, est de trois cents dollars (300.00 $­).
 
Dans un tel cas, les taxes sont payables en quatre (4) versements égaux, sans intérêt, pourvu que les dates d’échéance soient respectées, soit :    1r versement   Le 2 avril 2009
 
2e versement   Le 2 juillet 2009
3e versement  Le 2 septembre 2009
4e versement  Le 2 novembre 2009
 
Le solde de taxes et tarifs devient exigible au complet lorsqu’un versement n’est pas fait à son échéance.
 
Dans tous les autres cas, un contribuable peut acquitter son compte de taxes en un seul versement.
 
INTÉRÊT
 
Après la date d’exigibilité, un taux d’intérêt de 15 % l’an sera chargé sur toutes les taxes et tarifs impayés.
Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article