Le Babillard : Nouvelles Brèves du Village en Chanson de Petite-Vallée

Dans No 05 - Juillet 2008. par

Nouvelles brèves du Village en chanson de Petite-Vallée Laetitia Latapy, adjointe à la direction artistique Au Village en chanson de Petite-Vallée     La saison bat son plein du côté du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée. Voici un retour sur les festivités 26e Festival en chanson qui ont marqué le début de l’été, ainsi qu’un aperçu des activités culturelles offertes pour le mois d’août.

26 e  FESTIVAL EN CHANSON DE PETITE-VALLÉE : PROMESSES TENUES

Neuf journées de spectacles se sont succédées pendant le Festival en chanson de Petite-Vallée, beau temps comme mauvais temps, offrant bien du plaisir aux oreilles d’un public qui s’était laissé porter par la nouvelle vague du concours « sans éliminations ». De belles découvertes musicales nous ont été offertes par un Urbain Desbois aussi farceur que chanteur, alors qu’ Ivy a fait partager au public ses talents de poète des temps modernes, à travers une discipline qui devient de plus en plus populaire au Québec, le Slam. Étaient également présents pendant le Festival entre autres Tricot Machine, Sylvie Paquette, Vincent Vallières, Pierre Lessard (Violon Dingue), les lauréats 2007 Félix Soude et Alecka, ainsi que les formateurs-arrimeurs Daniel Lavoie, Edgar Bori, Martin Léon et Marie-Claire Séguin. Michel Rivard a rempli à merveille son rôle de 1er Passeur de l’histoire du Festival, ce qui lui a été rendu en musique à l’occasion du spectacle Hommage au passeur, qui s’est joué à guichet fermé et où l’on a pu retrouver notamment Daniel Boucher, parrain de l’année 2007, et la chanteuse d’origine brésilienne Bia. La grande famille du Festival était au complet. Parmi les douze participants de la sélection officielle 2008, les artistes Bujo et Patrice Michaud ont remporté le plus franc succès auprès du jury. C’est d’ailleurs Patrice Michaud, le Gaspésien originaire de Cap-Chat, qui a obtenu le convoité prix du public Hydro-Québec. Cependant, tous et toutes ont su conquérir le public à leur manière et nous ont offert des spectacles d’une immense qualité, avec générosité et grand professionnalisme. Souhaitons leur une bonne route vers le succès et bien sûr de venir nous revoir vite en Gaspésie!

Mission accomplie pour La Petite-École de la chanson

Au beau milieu du Festival, une grande vague d’émotion a parcouru l’enceinte de l’Église Sainte-Cécile de Cloridorme, alors que la Petite École de la chanson rendait un vibrant hommage à Michel Rivard. Sur scène, ils étaient plus de 180 enfants provenant de 14 écoles primaires et secondaires de la commission scolaire des Chics-Chocs et emmenés par la chef de choeur Danielle Vaillancourt. Ce spectacle d’exception venait conclure toute une année de travail pour les enfants, mais aussi pour les dévoués parents accompagnateurs et bénévoles qui participent à la coordination de l’événement. Michel Rivard, ému aux larmes, a prouvé une fois de plus sa proximité avec le public et son incroyable authenticité. Le spectacle s’est achevé avec une émouvante interprétation de La complainte du phoque en Alaska, reprise à l’unisson par les enfants, Michel Rivard, et tout le public de l’Église. Le Festival en chanson avait alors des allures de « Festival en frisson », comme le suggérait la pétillante animatrice de la soirée, Magalie Lépine.

Dernière des pêches

Pour l’anecdote, le jour du lancement du Festival, une bouteille avait été lancée à la mer par Michel Rivard afin de symboliser le nouveau départ du Festival. Celle-ci a été retrouvée au large de Pointe-à-la-Renommée par un pêcheur de homard, un jour avant la fin des festivités. Il a contacté par courriel les bureaux du Village en chanson pour faire part de sa découverte. Dans son message, on pouvait lire « Je suis fier de vous faire savoir que j’ai retrouvé un rêve dans une bouteille. Alors comme vous le demandiez, je vous écris pour vous informer que votre «rêve» est maintenant en ma possession à Carleton-sur-mer. Merci ». Pour avoir repêché la bouteille, ce Monsieur se mérite comme promis une invitation pour deux personnes à assister à tous les spectacles de la 27e édition du Festival en chanson, incluant tous les repas. Belle prise, Monsieur !

Merci à l’équipage

Milles merci à tout l’équipage du Festival : employés, bénévoles, partenaires, familles d’accueil… Votre travail infiniment apprécié a donné de beaux fruits. Bravo pour ce fabuleux effort collectif qui contribue à l’affirmation et la solidification de notre communauté. À l’année prochaine…!

L’ÉTÉ DU THÉÂTRE DE LA VIEILLE FORGE

Ce mois d’août, la Vieille Forge se met au country sous toutes ses coutures, avec les spectacles des Country Girls et de Madame Moustache! Philippe B, auteur-compositeur-interprète de l’Abitibi et guitariste de Pierre Lapointe viendra partager sa poésie folk mardi 5 août, tandis que l’excellent groupe Karkwa présentera son dernier album, Le Volume du vent, deux jours plus tard. Kevin Parent chantera en anglais les nouvelles chansons issues de son album Fangless Wolf Facing Winter, ainsi que ses plus grands succès. La chanteuse et musicienne Magnolia présentera son spectacle accompagnée des fameux musiciens Rick Haworth et Mario Légaré. Autre spectacle à ne pas manquer : Nicolas Jules, un drôle de phénomène venant de France, oscillant entre comédien burlesque, chanteur et poète… Il ne vous laissera pas de marbre! Du côté des productions locales, les soirées Au tour de, animées par Dan Gaudreau et Joël LeBreux, continuent de drainer les foules tous les mercredis soirs jusqu’au 6 août, avec la formule tant appréciée des « karaokés gaspésiens ». Les pièces de l’auteur Simon Côté, Mal de bloc et Les Veuves de chasse, seront jouées à nouveau pendant ce mois d’août et nous promettent encore de grands fous rires! De l’humour, il y en aura aussi avec Nabila Ben Youssef et son spectacle Arabe et cochonne bio, dans lequel l’humoriste québécoise d’origine tunisienne, connue notamment pour sa participation à l’émission Tout le monde en parle, propose d’aborder des sujets comme la quête d’identité et la liberté d’expression. Les chanteurs du village, Des airs de famille et Fanny LeBreux présenteront chacun leur nouveau spectacle, et nous aurons le plaisir d’applaudir également Danielle Vaillancourt en chanteuse classique lors du concert « J’ai 50 ans, c’est romantique », où elle sera accompagnée de Mathilde Côté, Benoît Cormier et Katia Durette. De la tendresse et du plaisir à venir partager sans modération…

LES CAMPEURS SONT ARRIVÉS!

Si vous voyez rôder dans Petite-Vallée des artistes en quête d’inspiration, armés de partitions et d’instruments bien chargés… Pas de panique, ils sont inoffensifs! Plusieurs groupes de tous âges se sont succédés depuis le début de l’été au Camp chanson de Petite-Vallée. Pendant le Festival, le Camp a accueilli les douze participants de la résidence pan-canadienne Les Rencontres qui chantent que le public a pu découvrir à l’occasion d’un spectacle gratuit. Au mois d’août, des séjours axés sur l’interprétation et l’écriture sont offerts aux adultes par Marie-Claire Séguin et Marc Chabot, tandis qu’Annie Cotton et Nelson Minville s’attèlent à former les jeunes de 8 à 17 ans à la création et à la formation de spectacles. Les jeunes campeurs présenteront le fruit de leur travail les samedis 2 et 9 août à 14h au Théâtre de la Vieille Forge lors de spectacles gratuits. N’hésitez pas à venir les encourager!

Pour tout renseignement supplémentaire sur les activités du Village en chanson, visitez le http://www.festivalenchanson.com/ ou composez le 418-393-2222 pour la billetterie.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article