Investisement majeur de 37,5 M$ à Cloridorme

Dans No 03 - Avril-Mai 2008. par

La députée de Bonaventure, vice première ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles de-la-Madeleine, madame Nathalie Normandeau, annonce l’octroi d’une aide financière gouvernementale pouvant atteindre près de 15,7 millions de dollars à la Municipalité de Cloridorme, en vertu du Programme d’infrastructures Québec Municipalités. L’investissement admissible estimé préliminairement à 16,5 millions de dollars servira à la réalisation de projets de mise aux normes de l’eau potable et d’assainissement des eaux usées de la municipalité. « La réalisation de ces projets majeurs contribuera à améliorer à la fois la qualité de vie des citoyennes et des citoyens, la qualité de l’environnement et des infrastructures collectives de Cloridorme. Je suis très fière de concrétiser un investissement attendu par la population de cette municipalité depuis plus de 10 ans », a déclaré madame Normandeau. Sommairement, le projet vise la construction d’une usine de filtration pour l’eau puisée actuellement à la décharge du lac Alphée afin d’assurer la mise aux normes de l’eau potable, ainsi que la mise en place d’un réseau d’égout domestique et d’installation de traitement pour l’assainissement des eaux usées du secteur centre de Cloridorme. Simultanément aux travaux municipaux, le ministère des Transports investira dès cette année 3,9 millions de dollars pour la préparation et la réalisation du projet de reconstruction de la Route 132 sur un secteur de 1,2 kilomètre. La municipalité de Cloridorme en assurera la maîtrise d’œuvre. À terme, le ministère des Transports interviendra sur plus de 5 kilomètres et investira au total 21 millions sur ce tronçon. « Ces investissements démontrent clairement la volonté de notre gouvernement de poursuivre le redressement du réseau routier québécois. Les travaux qui seront effectués sur la route 132 permettront d’améliorer la sécurité des usagers et la qualité de vie des résidents de la municipalité de Cloridorme » a déclaré la ministre des Transports, madame Julie Boulet. « Notre gouvernement accorde une très grande importance à la pérennité des infrastructures municipales au Québec. Comme en témoigne le Plan québécois des infrastructures, qui prévoit des investissements de 30 milliards de dollars sur une période de cinq ans, dont 3,15 milliards de dollars serviront au maintien et à la mise aux normes des infrastructures municipales, la réfection et la modernisation des infrastructures constituent une priorité pour le gouvernement du Québec », a ajouté la ministre Nathalie Normandeau. La mairesse de Cloridorme, madame Jocelyne Huet, se réjouit de l’appui du gouvernement du Québec à ce projet jugé prioritaire pour le mieux-être de la population et l’amélioration des infrastructures collectives. Le Programme d’infrastructures Québec-Municipalités, dans lequel près de un milliard de dollars a été injecté, permet la réalisation de travaux de réfection, de remplacement ou de réhabilitation d’infrastructures d’aqueduc, d’égout et de traitement de l’eau potable. Il vise également des travaux de construction, d’agrandissement ou de réfection d’infrastructures jugés prioritaires à la suite de regroupements municipaux ou d’infrastructures nécessaires à l’implantation ou au maintien d’une entreprise en région. De plus, ce programme comprend un volet permettant aux municipalités et aux organismes de réaliser des projets à incidences économiques, urbaines ou régionales. Enfin, il prévoit l’acquisition d’immeubles à vocation collective pour des organismes sociaux ou communautaires.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article