Développement et Paix

Dans No 03 - Avril-Mai 2008. par

Campagne 2008 Développement et Paix

Monseigneur Pierre Morisette, évêque de Baie-Comeau, président de la Campagne 2008 de Développement et Paix nous a invités pendant le Carême à réfléchir et à vivre nos valeurs de Justice, de Paix, de Solidarité. Le thème de la Campagne était: Je crois, je donne. Le 16 mars à Grande-Vallée, le 30 mars à Cloridorme   après la messe, j’ai été témoin de très beaux gestes de solidarité et de partage dans ces deux paroisses. Oui, chapeau à ces deux groupes de Filles d’Isabelle et de bénévoles qui se sont impliquées pour cette cause d’aide Internationale. Elles n’ont pas manqué de mettre les mains à la pâte pour préparer et servir Soupes et Brunch qu’elles avaient tout préparé pour la Campagne de levées de fonds de Développement et Paix 2008. Nous participants et participantes, nous avons réfléchi et nous avons mis notre obole selon nos capacités. Nous sommes venus partagés parce que nous y croyons. Chaque sous, chaque 0.30 $­­, chaque dollar, chaque geste pour accomplir l’aide aux plus démunis, aux victimes d’injustices, nous y croyons, ça se rend. (site : www.devp.org )

Pourquoi ne pas y croire aux beaux gestes de notre Église pour cette bonne cause? À qui pourrions-nous donner si l’organisme de Développement et Paix qui met tout en œuvre, avec ses bénévoles formés, informés, préparés à chaque campagne pour nous aider à continuer cette belle mission en Église? Nous croyons que les dons généreux se rendent pour aider nos frères et nos sœurs de 28 pays les plus démunis. En 2006, Radio-Canada disait sur les ondes que donner à Vision Mondiale, l’argent ne se rendait pas. Nous avons des partenaires, des aidants et des aidantes dans ces pays du Sud qui travaillent et contribuent avec nos responsables d’ici, à enrayer les inégalités et les souffrances. Tous ces partenaires travaillent en liens, en communications et même avec des échanges continuent, qui se font régulièrement chaque année pour que les dons là-bas, soient pour les causes que nous venons de mentionner. Y croyons-nous ? M. Jean-Pierre Béland a été l’heureux gagnant du grand miroir sculpté sur bois de tilleul par R.E. Lavoie. La sculpture a été tirée après la Soupe du Carême le 16 mars. Merci à tous les participantes et participants qui sont venus partagés le repas,   ceux et celles qui ont pris des billets pour la sculpture. Merci aux Filles d’Isabelle, aux bénévoles pour ces belles réalisations communautaires de Dév. Et Paix Rose-Emma Lavoie fj. ( Filles de Jésus) et membre   de Développement et Paix, Agathe Lemieux et Jocelyne Huet, responsables à Grande-Vallée et Cloridorme

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article