Mot du président

Dans No 01 - Février 2008. par

Nous voici entrés dans cette nouvelle année «2008 ». Après les souhaits et les résolutions, il nous faut passer à l’acte. Pour notre part, il est nécessaire de rafraîchir la mémoire (cette faculté qui oublie trop souvent malheureusement) pour rappeler amicalement le rôle d’un média d’information. À la base, nous appartenons à la communauté. Nous sommes un journal «communautaire » qui vous appartient. Il est là pour vous permettre de vous exprimer par la voie de l’écrit sur des sujets que vous jugez important de transmettre à la population.

Ce privilège a aussi ses devoirs : celui de respecter ceux à qui s’adressent le contenu de ces messages, soit directement ou indirectement. Le Journal a des politiques précises à ce sujet dont vous pouvez prendre connaissance en en faisant la demande auprès du coordonnateur. Ceci m’amène à une précision importante : je le répète, le Journal est communautaire et appartient à sa population. Il peut arriver que le contenu de certains articles puisse irriter ou contrarier certains groupes ou certaines personnes, que des groupes ou des personnes se sentent interpellés par ce contenu. En aucun moment le Journal ne permettra que la réputation ou l’intégrité d’individus soient attaquées. Cela fait partie de son code d’éthique. Cependant il peut être possible que les actes, les gestes, les mots d’individus qu’ils soient publics ou non, soient questionnés ou posent interrogations. Cela fait partie de l’exercice de toute démocratie. Là réside la nuance qu’il faut faire. Inutile d’appeler les membres du conseil d’administration, du comité de rédaction ou le coordonnateur pour faire des plaintes. La procédure a déjà été décrite : toute plainte doit être faite par écrit et adressée au conseil d’administration du Journal qui verra à l’évaluer et à en donner suite dans les plus brefs délais.

Voici en résumé la position du Journal quant à son rôle d’information et que son conseil d’administration a approuvé:« Impartialité et neutralité. Le Journal Le Phare n’endosse ni ne prend position sur les opinions et/ou sujets exprimés dans les textes publiés. »

À la prochaine.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article