Mot du coordonnateur

Dans No 10 - Décembre 2007. par

RETROSPECTIVE 2007

Quand vous lirez ces lignes, l’équipe du journal aura les yeux tournés vers la nouvelle année mettant fin ainsi à sa quinzième année d’existence sur l’appellation Journal Le Phare « L’autre Vision ». Mais, avant tout, on ne peut pas terminer une année sans refaire un petit bilan de celle-ci. On peut dire que l’année, tout comme celle précédente, en a été une d’espoir et d’illusion. Espérons que dans les semaines à venir, la nouvelle année nous apportera des éléments plus facilitateurs dans l’exécution de notre travail.

En premier lieu, je voudrais remercier ceux et celles, parution après parution, qui nous fait confiance dans la promotion ou le résultat de leurs activités tout en respectant les dates de tombée et en nous faisons parvenir leurs textes via notre courriel. Même si le rythme cardiaque augmentait à l’approche des dates de tombée, je peux vous confirmer que c’est la première année que le journal a maintenu à vingt-quatre pages ses parutions, sans compter celle-ci et celle du quinzième anniversaire qui contenait trente-deux pages. Merci à vous, mes fidèles collaborateurs et bienvenue aux nouveaux du secteur!

Nous pouvons vous annoncer le retour de notre BOTTIN TÉLÉPHONIQUE 2008. Sa sortie est prévue vers la mi-février. À partir de l’expérience des trois dernières années, nous comptons continuer d’améliorer l’aspect visuel dans sa présentation et même préserver la couleur pour la page extérieure du bottin. On veut que cet outil soit indispensable pour nos aînés. Les commerçants ou organismes qui veulent paraître dans notre bottin peuvent nous contacter pour plus d’informations. Nous espérons que cette activité de financement du journal incitera certains commerces, jusqu’à maintenant silencieux à nos demandes, à acheter de la publicité. Si notre initiative a été bonne pour le journal, ne devrait-elle pas l’être pour eux? N’oublions pas que le bottin téléphonique sera distribué gratuitement à toutes les familles de l’Estran!

Quant à la vente de cartes de membres et de certificats, en date du 12 décembre, on avait 113 membres, 28 certificats «Ami(e)s du journal»; 5 abonnements au journal qui ont été vendus à l’extérieur du secteur. Nous sommes fiers de nos membres puisque les personnes qui se sont procurées leur carte l’ont fait par initiative personnel et non parce qu’elles ont été sollicité directement. Plusieurs ont même ajouté un don à leur adhésion. Nous avons subi une augmentation considérable de nos membres. Un gros MERCI à tous ceux et celles qui nous ont fait parvenir leur cotisation via la poste et/ou se sont déplacés pour venir la porter au bureau. Il est toujours temps de vous procurer votre carte de membre…

Le Journal communautaire «Le Phare» reçoit l’appui du Ministère de la Culture et des Communications par la reconduction d’une aide financière annuelle de 3188$­­­­ pour son fonctionnement. Un gros merci pour son support! En 2008, nous devrions connaître une majoration de notre subvention puisque celle-ci a connu une réforme dans le calcul de ses attributions. Nous espérons qu’elle reflétera mieux la réalité d’un journal communautaire. Nous devons remercier notre association (AMECQ) pour le rôle important qu’elle a joué dans ce dossier.

Un autre partenaire important du journal est le Centre Local d’Emploi du Québec à Gaspé qui nous a octroyé une subvention salariale pour une période de quinze semaines. Merci à toi, Éric Paradis, qui es toujours aussi attentif aux besoins du journal même si tu dois travailler avec certaines contraintes administratives.

À ce moment-ci, je m’en voudrais de ne pas souligner le passage d’une aide à la production du journal, soit Madame Janine Bernatchez. Celle-ci doit sûrement avoir hâte de lire ce passage la concernant en autant que ses lentilles soient correctes ou bien qu’elle puisse allonger ses bras le plus loin possibles (blague). J’espère que tu garderas un souvenir mémorable de ton passage à ton journal communautaire, Janine. Tes idées, ta performance comme vendeuse, tes textes poétiques et surtout ton besoin constant de nouvelles connaissances me laisseront un bien grand souvenir de toi. Oups! J’oubliais tes longs moments de silence alors que je m’appliquais dans mon travail de création. Malgré tout ça, je suis heureux d’avoir travaillé avec toi durant ces quinze semaines, en espérant que c’est la même chose pour toi. Ta présence a donné encore plus de crédibilité à notre journal communautaire. Mille MERCIS!!!

L’objectif ultime de notre équipe est de vous offrir un JOURNAL DE QUALITÉ. Premièrement, nous tenons à remercier les personnes qui nous envoient leurs articles pour la date de tombée et qui respectent le code d’éthique, cela de parution en parution. Nous sollicitons toujours votre participation à la rédaction du journal. Si vous désirez que votre municipalité, organisme, etc. soit mieux représenté lors de publications à venir, nous avons besoin d’informations de votre localité.

En cette quinzième année d’existence, nous avons mis en place un comité de rédaction dont Nicole Thibault, Pierre Giroux et Gaétanne Normand font partie. Comme toute bonne chose, il y a toujours place à l’amélioration. Nous vous invitons, par le fait même, à vous joindre à ce comité. Le secteur de Madeleine n’est pas encore représenté…

Nous voulons remercier Mme Nicole Thibault, nouvellement arrivée dans la municipalité de Cloridorme et qui nous a fait connaître des gens de passion dans cette municipalité. Merci à ces gens qui ont bien voulu partager un moment de leur vie à nos lecteurs!

Suite aux critiques positives entourant la chronique «gens de mer, gens de terre», le journal pouvait s’attendre à recevoir plus de demandes d’adhésion comme membre du journal provenant de l’entourage immédiat de la personnalité du mois. Toutefois, force est pour nous de constater que le résultat est plutôt décevant. Après neuf chroniques et à entendre les gens parler de leur empressement à lire celles-ci, parution après parution, peu de ces mêmes personnes ont adhéré au journal. Comme je le mentionne bien souvent, c’est gratifiant de recevoir des félicitations pour le contenu du journal, sauf qu’à la fin du mois, nos fournisseurs aiment bien se faire payer en argent. Un simple geste de votre part nous obligerait à offrir davantage que de remettre en question l’existence du travail permettant de mener à bien cette chronique. À vous de nous montrer financièrement votre attachement!

Cela fait maintenant quatre ans que le journal s’est donné des outils pour l’impression de documents noir et blanc mais surtout en couleur. Notre premier objectif était d’offrir un journal avec un contenu et une présentation de qualité. Nous n’avons rien à envier aux autres journaux locaux, dont les moyens financiers et les ressources humaines sont de beaucoup supérieurs aux nôtres.
Pour survivre, notre journal se doit de continuer de développer ses différents composants d’impression et d’infographie. Nous offrons le service d’impression depuis plus de 11 ans. Il nous faut augmenter l’achalandage afin de rentabiliser nos acquisitions. Nous faisons appel à tous les individus, organismes, commerçants et à toutes les municipalités du secteur pour l’utilisation de nos services. Nous avons prouvé, par les différents documents que nous avons produits et reproduits pour notre clientèle, que le rapport qualité/prix était au rendez-vous. De plus, ça favorise l’achat local tout en assurant la rentabilité du journal. Faîtes-nous connaître vos besoins et nous allons y répondre à un prix compétitif.

En terminant, faisons le souhait que notre journal continue de s’épanouir dans le secteur de l’Estran et qu’il réponde aux attentes de tous et chacun.
Joyeuses Fêtes!!!!

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article