Un premier album pour Bruno Gallant

Dans No 08 - Octobre 2007. par

On l’entendait déjà dans des soirées sociales et privées et pourtant il n’avait même pas encore un album à son actif. C’est le dimanche 23 septembre dernier, à l’Ancien entrepôt frigorifique de Grande-Vallée qu’avait lieu les festivités entourant le lancement du tout premier disque de Bruno Gallant intitulé : « Sur le Quai des Regrets ».

On parle bien de «festivités» puisque l’album se veut avant tout colorer et festif de style « Country Rock moderne », à l’image de la courte prestation que le jeune homme de 29 ans a offert.

En présence de deux à trois cents personnes venues l’applaudir, le jeune artiste nous a interprété quelques extraits de l’album, dont la chanson titre « Sur le Quai des Regrets », la ballade « Sur le rivage de Grande-Vallée », « Il faut s’aimer » et « Mon pays intérieur l’Acadie » laquelle faisant référence à ses origines paternelles.

Parmi le public, plusieurs membres de sa famille étaient présents pour l’encourager : ses parents, ses oncles et tantes venues pour quelques-uns du Nouveau-Brunswick mais en plus sa soeur Candy, sa conjointe Mélissa et ses deux enfants, Jade et Antoine. L’album contient d’ailleurs une chanson dédiée à sa fille, intitulée « Dans les yeux de Jade».

On a également profité de cet événement pour enregistrer le vidéo-clip de la chanson-titre « Sur le Quai des regrets» que l’on peut visionner sur le site très connu http://www.youtube.com/

Tout au long de l’après-midi, le public a pu déguster du maïs, prendre un verre en discutant alors qu’on diffusait simultanément en arrière-fond les onze chansons du disque. Toute une équipe de bénévoles, des collègues de travail à Bruno pour la plupart, se sont activés pour faire en sorte que l’événement soit une grande réussite.

Né à Mont-Louis, en Gaspésie, d’une mère gaspésienne et d’un père acadien, la passion pour la musique se fait vite sentir chez le jeune Bruno. Avec seize tantes et oncles musiciens amateurs du côté de sa mère et de huit artistes et musiciens du côté paternel, il a tôt fait de se laisser entraîner par la musique et l’envie de la fête. Déjà à 6 ans, il grattait la guitare et poussait la chanson lors de veillées familiales. À l’adolescence, on le voyait déjà actif dans des groupes locaux pour la danse et les activités scolaires. Depuis neuf ans, il demeure à Grande-Vallée avec sa petite famille où il pratique son métier de boucher tout en étant très actif dans la communauté.

Aujourd’hui âgé de 29 ans, Bruno Gallant voit son rêve se réaliser. Avec l’aide de l’auteur-compositeur et interprète Manuel Brault, il réalise un tout premier album « Sur le Quai des Regrets » lequel est enregistré dans le studio Le Fantôme de John 2 appartenant à Manuel et situé à Grande-Vallée. Cet album est réalisé par des artistes et professionnels de la Gaspésie : Jean-Maurice Lebreux aux guitares, Julien Lebreux à la batterie, Manuel Brault aux arrangements, à la basse et à la réalisation. Comme musicien additionnel, Dan Lebreux : Saxophone et flûte traversière. Choristes: Anne Minville, Josée Minville, Julie Alice Ratté et Daniel Poupart.

Cette activité de lancement lui a permis de vendre plus de 200 albums durant cette seule journée et près de 300 autres au cours des trois jours suivant.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article