Un testament, ça ne fait pas mourir

Dans No 02 - Mars 2006. par

Un testament ne fait pas mourir. Il vous donne plutôt la tranquillité d’esprit de savoir que, au moment où votre décès attristera les gens que vous aimez, vous aurez tout prévu pour leur éviter des problèmes et pour faciliter leurs bonnes relations. Que vous ayez beaucoup de biens ou que vous en possédiez peu, il importe par-dessus tout qu’ils soient transmis sans complication à ceux et celles à qui vous les destinez au moment de votre décès et que vous facilitiez la tâche de la personne qui devra liquider votre succession en lui laissant, par écrit, des instructions claires.

En l’absence de testament, c’est la loi qui déterminera vos héritiers et la part de chacun d’eux.Les personnes ainsi désignées ne seront pas nécessairement celles que vous auriez privilégiées. Cette situation pourra être source de plusieurs problèmes. Ne laissez pas la loi choisir vos héritiers à votre place. Établissez clairement vos dernières volontés.

Source : Pamphlet de la chambre des Notaires du Québec, janvier 2006

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*