Combien pesez-vous ?

Dans No 02 - Mars 2006. par

J’ai ouï-dire que, dans un centre commercial, un type se faisait une spécialité de deviner le poids des gens. Le client montait ensuite sur une balance et si le devin s’était trompé de plus de deux (2) kilos, la personne concernée gagnait quelque chose. Cette attraction attirait beaucoup de monde, parait-il, on dit que c’était drôle aussi, parce qu’il y a des gens qui, sous des apparences assez frêles, sont plus lourds qu’on ne le croit.   Cela m’a fait réfléchir. Ça m’a rappelé encore une fois qu’il n’est pas bon de juger les autres par l’apparence. Comme on oublie cela bien souvent! Notre voisine ou notre compagnon de travail peut avoir l’air étrange sans pour cela être plus mauvais que chacun de nous. Nous serions peut-être surpris de son poids devant l’Éternel s’il montait dans la balance en notre présence.   Avant de scruter les autres, il faudrait faire chacun son propre inventaire. Qu’est-ce que nous valons vraiment? Extérieurement, il y a peut-être toutes sortes de choses qui sautent aux yeux dans notre vie, ça peut-être : la beauté, la richesse, le talent, les honneurs, le rang, la popularité, le pouvoir, etc., sachons bien que tout cela n’ajoute pas à notre vrai poids si ce n’est pas utilisé pour le bien; au contraire, si ces choses-là sont mal employées, elles peuvent nous faire maigrir spirituellement. N’imposons donc pas aux autres le poids de nos défauts, de notre mauvais caractère, nos préférences égoïstes, nos intolérances, notre façon absolue de voir les choses, mais conservons plutôt la taille si recherchée de nos véritables amis.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*