CC 3007 : Souligne la journée de la femme à sa manière

Dans No 02 - Mars 2006. par

Le bruit strident d’une sirène d’alerte fend l’air. Le sifflement des missiles et le bruit sourd des bombardements se font entendre de tous côtés. Dans un hôpital militaire improvisé, des infirmières s’affairent et crient des instructions alors que des blessés, alliés ou ennemis, arrivent, parfois sur des brancards, parfois sur le dos d’autres soldats en alerte tentant d’échapper aux attaques ennemies. Le temps presse!   Voilà le scénario que nous improvisait le corps de cadets 3007 dans le cadre de la journée de la femme, le dimanche 5 mars dernier au Centre Socio-Culturel de Grande-Vallée. En effet, les 17 jeunes de 12 à 18 ans de notre corps de cadets local nous ont démontré leur talent de comédiens et leur savoir-faire dans le domaine de l’art oratoire en nous présentant une page de notre histoire pendant la 2e guerre mondiale où l’on voyait nos femmes canadiennes en service comme infirmières au front; ces femmes qui dédiaient leur vie à soigner et réconforter, loin des leurs, des étrangers qui souvent mourraient dans leurs bras. Un visuel, portant sur l’importance des activités des femmes en temps de guerre et dans les forces armées canadiennes du milieu du 19e siècle à aujourd’hui, accompagnait la pièce de théâtre. Cette conférence, très bien interprétée par nos jeunes cadets, était des plus enrichissantes et instructives.

La tenue de conférences thématiques comme celle présentée le 5 mars 2006 fait partie du programme de formation que suivent les cadets de l’armée du Canada. Parmi ces formations, notons : l’entraînement aventurier, carte et boussoles, adresse au tir, leadership, conditionnement physique et citoyenneté.

Gaétanne Normand

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*