Le grand 8?

Dans No 09 - Novembre 2005. par

Le 10 novembre 2005 au théâtre de la Vieille Forge du Village en chanson de Petite-Vallée, nous avons eu le plaisir d’écouter les prestations du Grand 8. Ils sont huit artistes de talent, dont quatre Québécois et quatre Français et je vous les présente : Gaële et Philémon Bergeron-Langlois du Village en chanson, Marie-Neige Chatelain et Fanny Chenivesse de Ma Première Place des Arts et nos quatre Français, Théophile Ardy, Toufo, Jean-François Moran et Joseph Beaulion de la sélection du Maillon Rhône-Alpes du Chaînon Manquant.

De la variété et de la couleur? Il y en avait. De rythme latino entraînant, de « tendre poussière… neige de l’univers », de touche française à la Jacques Brel et d’Alain Souchon, d’humour, de rock entraînant, de belle voix blues à la saveur des Triplettes de Belleville, ‘­se faire venir avec des mots’ parfois crue et sensuel, d’un entraînant Cheval de Troie qui attend la saison suite à la canicule où le tourbillon d’automne rigole, la fable du lapin qui à l’ouverture de la chasse sort de son terrier pour aller faire ses commissions, de reggae mélangé au twist et au tamtam où une accro de la liberté dit : ‘‘Je veux vivre pour de vrai », d’un tchatcha langoureux et rythmé où un ‘gambler’ danse avec les envoûtantes machines et risque gros et, REAGIR… qu’est qu’on attend pour être amoureux, pour être heureux et rester heureux. En fait, un délice pour les yeux et les oreilles.

Cette belle bande a eu la chance de profiter d’une résidence artistique pour imaginer et créer ce spectacle qu’ils ont donné le 6 novembre au Coup de cœur francophone de Québec, le 10 novembre à Petite-Vallée et le 13 novembre à Montréal dans le cadre de la clôture du Coup de cœur francophone et en mars prochain ils se retrouveront de l’autre côté de l’Atlantique pour poursuivre leur résidence au Théâtre de Villefranche sur Saône et présenter leur spectacle en tournée dans la région Rhônes-Alpes. Ce beau groupe était encadré par la directrice artistique Mouffe, la chanteuse, metteur en scène Louise Forestier, l’auteur François Guy et Alan Côté, directeur artistique du Village en Chanson de Petite-Vallée.

C’est une belle relève passionnée bourré de talent qui confronte sa culture et où la diversité ne manque pas. Ce spectacle était tout à fait gratuit et la qualité était incontestable. En effet, Le Grand 8… une présentation sobre, mais une prestation d’enfer !

À la fin du spectacle, je suis allé rencontrer les artistes dans leur loge et je leur ai demandé : ‘’Qu’est que vous voulez que je rajoute dans mon article? » Ils m’ont répondu : « ‘CARIBOU… une chouette bande de copain !’ » (allusion à une petite taquinerie dans leur groupe, parce qu’un de nos quatre Français pensait voir des caribous en débarquant à Montréal).

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*