Louise Forestier sera dans la région le 2 avril prochain

Dans No 02 - Mars 2005. par
Au Théâtre de la Vieille Forge, le samedi 2 avril à 20h30, Louise Forestier présentera son spectacle Lumières. Cette artiste de la chanson, à la carrière empreinte de théâtralité, d’un sens du dramatique unique, n’en est pas à son premier passage dans la région car depuis 2002, elle est de l’équipe des formateurs du Festival en chanson de Petite-Vallée. Bien que vous connaissiez Louise Forestier pour son implication à ce niveau, laissez-moi vous entraîner sur les parcours de sa carrière, parcours riche d’expériences en chanson, au cinéma, à la télévision, en mises en scène et comme formatrice auprès de la relève.Louise Forestier aurait pu choisir une carrière exclusivement axée sur le théâtre, ayant d’abord étudié à l’école nationale de théâtre du Canada. Dans les années 60, son sens inné du spectacle l’amène à la collaboration de l’aventure de l’Ostidshow, aux côtés de Robert Charlebois, Yvon Deschamps et Mouffe. Lors de la décennie 70, l’artiste contribue à des projets aussi prestigieux que : IXE 13, Demain matin, Montréal m’attend et le désormais célèbre Bye Bye 1970.
Au cours des années 80, Louise Forestier prend un temps d’arrêt, de réflexion afin de mûrir la conception d’un nouveau spectacle one-woman show. Elle incarnera également la Marie-Jeanne de Starmania de Luc Plamondon. En 1986, en compagnie de plusieurs autres artistes, elle participe à une tournée en U.R.S.S. avec un spectacle qui rend hommage à Jacques Brel. La même année, elle poursuit la création de son nouveau spectacle La Passion selon Louise qui présenté à l’automne obtient un franc succès. Le lancement de l’album du même nom a lieu quelques mois plus tard. Le spectacle et l’album remportent d’ailleurs quatre Félix au Gala de l’Adisq de 1987. Elle s’envolera ensuite pour la France afin de présenter ce spectacle. À la fin des années 80, Forestier entame un nouveau chapitre de sa carrière en dirigeant la mise en scène du Festival de la chanson de Granby.
En 1990, Forestier participe à l’opéra Nelligan dans lequel elle incarne la mère d’Émile. Ce moment fort de sa carrière confirme près de 25 ans de polyvalence, de recherche et de dépassement. Suite à cette performance de l’artiste, paraît son très attendu album De bouche à oreille à l’automne 1991. Elle présente ensuite son spectacle-concept Vingt personnages en quête d’une chanteuse qui deviendra le Spectacle de l’année 1992. Le succès du spectacle est si important auprès des journalistes et des professionnels du milieu du spectacle français qu’elle est amenée à produire son spectacle en France. D’ailleurs, elle présente entre 1995 et 1998, plusieurs spectacles en France et en Belgique. Toujours engagée auprès de la relève, elle est aussi à ce moment membre du jury et formatrice du Festival de la chanson de Granby et marraine des Rendez-vous de la Nouvelle Chanson de Gatineau. En 1998, l’artiste apparaît dans les séries télévisées Réseau et Les Immortels. Puis, elle œuvre à la conception et à la mise en scène de la revue musicale Avec le temps, cent ans de chansons, présentée 35 fois à l’occasion du nouveau millénaire.
Pour Louise Forestier, l’année 2000 s’avère aussi chargée que les précédentes. Toujours aussi intense, passionnée et polyvalente, elle vogue entre la télé, le théâtre et la scène. Elle participe notamment à de nombreux projets d’écriture, notamment la chanson Jamais assez loin (popularisée par Isabelle Boulay) écrite de concert avec Zachary Richard. Elle collabore également avec Daniel Lavoie avec qui elle écrit des titres se trouvant sur les albums de Nana Mouskouri et de Maurane. En plus de ces projets, elle présente sur scène son spectacle Forestier chante Louise qui révèle particulièrement son talent d’auteure.
À partir de 2002, elle s’implique également au Festival en chanson de Petite-Vallée et à Ma première Place des Arts où elle offre des ateliers de formation. Son nouvel album Lumières où elle revisite en studio une quinzaine de pièces déjà parues sur disque, en compagnie de nouveaux collaborateurs de renom, paraît en 2003. La critique acclame ce nouvel opus qui propose une savoureuse mixture alliant folk contemporain et tendance rock-psychédélique rétro-futuriste. Depuis l’automne 2003, elle présente des séries de ce spectacle partout au Québec. C’est d’ailleurs celui qu’elle nous présentera samedi le 2 avril au Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée . Un rendez-vous unique avec Louise Forestier, une figure de proue de notre chanson !
Source pour l’article : Agence Spectra Scène
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*