Corps de Cadets 3007

Dans No 03 - Avril-Mai 2005. par
La fin de l’année d’entraînement régulière du Corps de Cadets tire déjà à sa fin. Le 28 mai prochain aura lieu à la polyvalente Esdras Minville de Grande-Vallée le 20ième revue annuelle du Corps de Cadets 3007 sous la présidence d’honneur du Lieutenant-Colonel Didier Rioux, commandant des Fusiliers du St Laurent à Rimouski, suivi d’une réception. Je vous invite tous à vous déplacer et à venir encourager nos 15 jeunes qui n’ont pas peur d’oser s’affirmer. Ils sauront vous démontrer leur connaissance et leur savoir dans différentes matières qu’ils ont su acquérir et développer tout au long de cette année d’entraînement.
Pour beaucoup d’entre vous le monde des cadets, malgré leurs 20 années d’existence dans la région, demeure encore un mystère et un inconnu. En vous intéressant à ce qu’ils sont et à ce qu’ils font vous en sortiriez grandement gagnant.
À titre d’exemples :
Combien d’entre vous avez le courage de vous lever et de parler devant un public? Les cadets le font.
Combien d’entre vous sont capables de lire une carte géographique, de se diriger avec une boussole et simplement de positionner une carte par rapport à la situation réelle? Les cadets le font.
Combien d’entre nous possédons le leadership, pour diriger un groupe, pour emmener un groupe de personnes à réussir une tâche qui vous est demandée? Les cadets le font.
Dans un Corps de Cadets, il y a bien plus que la marche militaire, il y a le respect, l’entraide, le sentiment d’appartenance, l’esprit de corps, les voyages, les jeux d’hiver, le conditionnement physique, le communautaire, il y a également le civisme et les camps d’été qui ne sont pas à négliger.
Quel adolescent peut se permettre de refuser de $­­3000 à $­­3500 pour un travail estival, où encore $­­1000 pour une bourse d’étude post-secondaire, est-ce que le sacrifice n’en vaut pas la peine?
Certains adultes et adolescents pour qui le mouvement des cadets est méconnu, se donnent un mal fou à tenter de détruire ce que nos jeunes essaient de construire. Il est parfois plus facile de critiquer nos ados que d’investir du temps afin de les aider. Est-ce qu’un ados ne vaut pas une partie de bingo, ou encore une soirée sans Virginie ou tout autre implication? À ceux qui m’ont déjà dit : «y é libre, si il veut y aller », y va, c’est son choix, y’é t’assez vieux pour décider ce qu’il veut faire…» je répondrai ceci : un chanteur un jour a écrit : «on a mis quelqu’un au monde on devrait peut-être l’écouter» et ma version est : « on a mis quelqu’un au monde on devrait peut-être s’en occuper…» Est ce que notre jeunesse ne vaut pas la peine que l’on s’implique pour elle.
Mon mandat de commandant finit cette année, l’automne 2005 devrait apporter de nombreux changements au Corps de Cadets, j’espère seulement, pour le bien-être de nos jeunes ou de vos jeunes, que vous estimerez opportun de faire un effort et vous impliquer. Mes officiers supérieurs m’ont sélectionnée afin que je travaille au cours de l’été prochain à l’École de Musique des Cadets de la Région de l’Est, où plus de 400 jeunes âgés entre 13 et 18 ans auront l’opportunité et le privilège de perfectionner leur connaissances musicales avec des professeurs de musique provenant des différentes universités du Québec et ce sans aucun frais pour le cadet ou sa famille. En plus ce cadet, logé et nourri, reçoit une prime à l’instruction de $­­60 par semaine chacun. C’est à y penser n’est-ce pas?
Pour ceux et celles qui sont intéressés, il y a présentement une place comme officier ou instructeur civil au Corps de Cadets, vous n’avez qu’à me contacter pour obtenir plus d’informations.
Pour terminer, je veux souhaiter à tous mes cadets, mes officiers et mes instructeurs civils un très bel été, qu’il se déroule sur un camp ou à la maison.
À toute la population, je souhaite également un très bel été. Je vous laisse sur cette réflexion et j’espère qu’à l’automne vous ressentirez le besoin de vous impliquer auprès de notre jeunesse….
Bon été à tous!
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*