Une première au Québec, « une école sur les Agenda 21 »

Dans No 08 - Octobre 2005. par

La Chaire multifacultaire de recherche et d’intervention sur la Gaspésie et les Iles-de-la-Madeleine de l’Université Laval et la Corporation Estran-Agenda 21 a tenu, du 18 au 23 septembre 2005, une session de formation sur les Agendas 21, à Grande-Vallée. Il s’agit d’une première au Québec puisque, même si les Agendas 21 existent en grand nombre en Europe, en Asie, en Amérique du Sud et en Australie, l’Amérique du Nord commence à peine à y donner suite.

Un Agenda 21?

Comme mentionné dans le Journal Le Phare du mois de septembre 2005, L’Agenda 21 est un programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable,. Les domaines d’actions qui constituent l’Agenda 21 se présentent sous quatre rubriques, soit :

Dimensions sociales et économiques
Conservation et gestion des ressources aux fins du développement
Renforcement du rôle des principaux groupes
Moyens d’exécution

L’École sur les Agenda 21?

L’École a été mise sur pied afin de permettre à des acteurs importants du développement socio-économique d’avoir en main tous les outils nécessaires pour mettre en place un programme de revitalisation de leur région orienté vers le développement durable. Le programme de formation académique était très chargé et les sujets abordés nombreux : concepts de développement durable et d’agendas 21; retombées locales et territoriales; mise en valeur des paysages; énergie renouvelable (l’éolien); foresterie durable; entrepreneuriat; démographie; stratégies d’intervention locale; facteurs de prospérité; multifonctionnalité de l’agriculture, etc.

Les organisateurs de cette première école – reconnue par la Formation continue de l’Université Laval – sont très satisfaits de l’accueil réservé à leur projet : d’un côté, plus de 25 formateurs de l’Université Laval, du CEGEP de la Gaspésie-Les Iles, de différents paliers gouvernementaux, d’organismes parapubliques, communautaires ainsi que du secteur privé ont accepté de prendre part à l’événement.

D’autre part, une douzaine d’étudiants-es adultes de la Gaspésie et de l’extérieur participèrent à la formation :

« La programmation de l’École d’été était très intéressante et très stimulante. Je pourrai appliquer mes nouvelles connaissances dans mon travail et peut-être participer au lancement d’un projet d’Agenda 21 dans ma MRC. »
(M. Félix Caron, étudiant, Responsable en aménagement)

« La raison principale pour laquelle je me suis inscrit au cours était d’en connaître plus sur la notion d’Agenda 21. Eh bien! Mission accomplie! L’École a comblé mes espérances et répondu à mes interrogations. Bravo!
(M. Alain Langelier, étudiant,
Conseiller en développement rural d’un CLD).

Forts de cette formation, les étudiants pourront implanter un Agenda-21 dans leurs localités ou territoires respectifs. D’ailleurs, ils ont déjà décidé de mettre sur pied le premier réseau québécois d’Agendas-21.

Pour informations additionnelles, communiquer avec:

Linda Vaillancourt, coordonnatrice de la Corporation
Estran-Agenda 21 (418-393-2161).

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article