Opinion du lecteur

Dans No 08 - Octobre 2005. par

Le respect des couleurs

Chers citoyens et citoyennes de Grande-Vallée, avez-vous remarqué comme notre village est beau sous les couleurs de l’automne ? Il est d’ailleurs l’un des villages les plus photographiés en Gaspésie. Et nous y sommes pour quelque chose, tous autant que nous sommes !

Depuis plusieurs années, la Gaspésie doit faire de gros efforts pour se faire remarquer des différents paliers gouvernementaux.

Que nous soyons des Gaspésiens « pure laine » ou nouvellement tricotés, nous sommes fiers d’être Gaspésiens et nous pouvons dire également que nous avons la « couenne » dure.

Les Gaspésiens sont des gens bien enracinés, intelligents et persévérants. Des gens qui n’ont pas peur d’émettre leurs idées et d’aller au bout de celles-ci. Du potentiel, nous en avons, notre village en est la preuve, que ce soit la nature, le milieu, les attraits ou les personnes.

Dommage que les couleurs d’automne déteignent sur les propos que certaines personnes véhiculent. Des propos colorés, qui au lieu de nous rendre nostalgiques, ont tendance à nous rendre nauséeux.

Pourquoi sent-on le besoin de laver notre linge sale en public quand on peut avoir une discussion civilisée dans le respect et l’intégrité ? Quels avantages en retire-t-on ?

J’ai l’occasion de rencontrer tous les jours des personnes que je respecte, sans être nécessairement en accord avec celles-ci. Démocratie et diplomatie.

Au lieu de mettre nos efforts à dénigrer les personnes qui travaillent ardemment à faire de notre village ce qu’il est aujourd’hui, pourquoi ne pas s’unir d’une façon positive et accomplir de petits miracles ? Nous avons tous un ultime objectif, une qualité de vie à la hauteur de nos espérances !

Finalement, peut-être que les couleurs d’automne me rendent nostalgique !

Merci à tous ceux et celles qui croient au développement de notre village, à l’amélioration de notre qualité de vie, au caractère à la fois paisible et énergique des gens et de notre merveilleux coin de pays.

Après les changements de couleurs, les feuilles tombent, ne laissons pas tomber cette belle qualité que l’on appelle le respect.

Nathalie Harvey

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*