Mot du président

Dans No 08 - Octobre 2005. par

Pauvreté et exclusion sociale…

Je lisais récemment un article paru dans le magasine « CONTACT », des diplômés et des partenaires de l’Université Laval, de l’automne 2005 traitant de ce sujet. L’article portait ce titre : « Vivian Labrie, passeuse de paroles » et en sous-titre : « Comment passe-t-on du doctorat au militantisme? Portrait d’une femme en lutte contre la pauvreté. »

Il traitait principalement d’une militante acharnée qui lutte pour l’amélioration de la condition de vie des plus démunis. « Il faut arrêter de se contenter de soulager la misère, mais plutôt changer la société en accomplissant un travail politique au nom du droit et de l’égalité. C’est le défi d’une société, et un seule personne n’y parviendra jamais. » est une citation importante de Mme Labrie qui se retrouve dans cet article écrit par Pascale Guéricolas.

Ceci me rappelais un de mes articles paru dans le journal où je mettais l’accent sur l’esprit de solidarité. J’écrivais également que l’on devait promouvoir cet esprit si l’on désire améliorer nos conditions et celles de notre communauté. Sans employer les mêmes mots, je crois que cela exprimait la même réalité, celle de la pauvreté et de l’exclusion sociale. C’est un sujet dont on n’aime pas parler. Une courte définition peut s’avérer utile. Le Petit Larousse écrit pour PAUVRETÉ : « Manque d’argent, de ressources; état d’une personne pauvre. » et aussi : « Aspect de ce qui dénote le manque de ressources; dénuement apparent. » et pour EXCLUSION : « action d’exclure, de mettre quelqu’un dehors, de l’expulser. »

Cela existe-t-il? L’assemblée nationale n’aurait pas adopté à l’unanimité une loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en 2002 si cela n’existait pas! C’est une réalité qui peut prendre différents visages et que l’on ne reconnaît pas toujours du premier coup d’œil. Cela existe-t-il chez-nous, dans notre milieu? Je vous laisse y répondre.

Que peut-on faire? « C’est le défi d’une société…» a affirmé Mme Labrie. C’est collectivement et avec l’implication de nos élus à tous les niveaux, municipaux, provinciaux , fédéraux qu’il sera possible d’apporter des correctifs à ces conditions sociales. Quel beau défi pour nos prochains élus municipaux du secteur l’Estran…

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*