La gestion du stress

Dans No 08 - Octobre 2005. par

La gestion du stress

Il ne faut pas se le cacher, nous vivons dans une société où la performance est favorisée et où nos compétences sont mises à rude épreuve. Il ne faut pas s’étonner si notre corps et notre intellect éprouvent de la difficulté à gérer toutes ces tensions. Il suffit parfois de quelques petits gestes simples ou de bonnes habitudes pour faire de grands changements à ce niveau. Car le stress, ça se gère!! Ce mois-ci, nous laisserons la place à Nathalie Dorion qui vous parlera du massage comme moyen de réduire le stress. Dans le prochain numéro, nous vous parlerons des méthodes non pharmacologiques pour gérer le stress.

La massothérapie

Merci de prendre quelques instants pour vous familiariser au domaine de la massothérapie. La profession de massothérapeute ou de praticien en massothérapie prend de plus en plus de place dans notre société et les gens consultent aujourd’hui des approches alternatives de santé.

Plus qu’un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l’état de sa santé et elle s’adresse à tout le monde.

Le massage a de nombreux effets positifs :
Sur la structure et la posture du corps :
Soulage le mal de dos
Rend les muscles plus souples et plus élastiques
Aide au relâchement des tensions
Améliore la mobilité articulaire
Favorise une plus grande amplitude des mouvements
Sur le fonctionnement de l’organisme :
Apaise et calme
Soulage la douleur
Améliore le sommeil
Augmente la capacité respiratoire
Améliore la digestion et réduit la constipation
Améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure élimination des toxines
Améliore la santé de la peau
Sur les plans sensoriel et psychomoteur :
Augmente la conscience de son corps
Éveille le sens du toucher et aiguise les perceptions
Favorise une plus grande circulation de l’énergie
Sur les plans psychologique et émotionnel :
Accroît la conscience de ses émotions
Augmente l’estime de soi et la valorisation
Contribue à l’ouverture d’esprit et à la résistance au stress

Approches corporelles avec huile

Le californien :
Il est composé de mouvements fluides, continus et enveloppants, pouvant aller en profondeur dans les tissus afin de dénouer les tensions. Il stimule la circulation sanguine, contribue à favoriser l’élimination des toxines, déloge les tensions musculaires en vue d’une meilleure relaxation et rééquilibre l’énergie. Bref, il est excellent antidote au stress.

Le sportif :

Une technique axée sur un travail corporel spécifique. Une approche qui permet de travailler plus en profondeur auprès des athlètes, des sportifs ou tout simplement «aux athlètes de la vie». Il agit principalement sur les muscles, les articulations, la respiration et le système nerveux. Il produit une meilleure circulation énergétique.

Il y a cependant des contre-indications aux massages, dépendamment de la santé du client. Le massothérapeute peut refuser une personne dont la santé est précaire comme :

Hypertension non contrôlée
Phlébite récente
Chirurgie récente
Traitement de chimiothérapie
Femme enceinte de moins de 4 mois
Personne maniaco-dépressive (voir consultant dans les CSSS)

Il suffit d’en parler avec votre massothérapeute avant de prendre un rendez-vous, car des petits détails qui peuvent vous sembler anodins, mais qui a toute son importance. Il faut être vigilant. N’oubliez pas, il s’agit de votre santé.

Il serait important de prendre le temps quelques minutes par jour, d’apprendre à mieux respirer, à relâcher les tensions, à faire quelques petits réchauffements avant d’aller au travail, avant toutes activités quotidiennes, avant de faire des exercices

(incluant la marche). Ceci s’adresse également aux enfants d’âge scolaire. Cela peut faire toute une différence pour un meilleur équilibre.

Nathalie Dorion

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*