Réflexion

Dans No 06 - Août 2005. par

Vive le temps présent

Tous et toutes veulent vivre leur vie. Et ils ont raison. Mais souvent, ils sont déçus. Ils ne vivent pas leur vie, mais en subissent les ennuis inévitables et incontournables, ils glissent dans les multiples fantaisies de leurs désirs. D’autres sont déçus du passé, certains tremblent devant l’avenir. Tous oublient de vivre le présent. Il n’y a qu’un seul moyen de ne pas rater sa vie, c’est de se placer tout entier dans l’instant présent, en gardant bien vivant, au creux de sa main et au profond de son cœur, l’auteur de sa vie. Cependant, on pense toujours que la vie est pour demain : « les étudiants préparent leurs examens de fin d’année, les parents travaillent pour assurer l’avenir de leurs enfants et préparent par le fait même leur retraite, leurs vieux jours. » « Demain, je ferai… demain, j’aurai… demain, je serai… » Pourquoi attendre à demain pour vivre ? Un jour, il n’y aura plus de demain et nous n’aurons pas vécu.

Si l’on s’accroche au passé, il n’est pas important puisque nous n’avons plus de pouvoir sur lui. On est aussi envoûté et séduit par le futur; on peut en rêver, mais il n’existe pas encore, on s’agite pour rien. Le présent, il faut lui accorder de la valeur, car il est le seul en notre pouvoir et la vie est ainsi faite : aujourd’hui, l’aujourd’hui PASSÉ, et l’aujourd’hui À VENIR. Ne nous tourmentons pas en traînant avec nous, soit notre passé et soit tenter de saisir notre avenir en même temps que le présent. Vivons un instant à la fois, l’instant présent et regardons-le en face quel qu’il soit : BON ou MOINS BON, car la réussite de la vie en dépend.

Bonne chance et au revoir

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*