Retour du Dr Jacques ferron en Gaspésie (1921-1985)

Dans No 05 - Juillet 2005. par

Par le biais de son oeuvre littéraire, le Dr Jacques Ferron revient dans notre beau coin de pays.

Samedi 2 juillet à 14h, sur le site du phare Cap Madeleine, l’Association Touristique de Ste-Marie-Madeleine enr. de concert avec la Municipalité de Ste-Madeleine de la Rivière-Madeleine ont fait revivre le Dr Ferron par l’inauguration et la visite d’une exposition littéraire. Par la suite, il y a eu le lancement, par le musée de la Gaspésie, du numéro spécial de la revue « Gaspésie » sur les écrivains gaspésiens. Le tout s’est déroulé sous la présidence d’honneur de M. Guy W. Richard. M. Serge Blanchette, membre du comité du patrimoine et maître de cérémonie faisait la présentation des invités et expliquait le déroulement de la journée. M. Alain Beaulieu, président de l’Association Touristique et M. James Patterson, maire, étaient présents.

De hauts dignitaires dont Mme Nancy Charest, députée libérale du comté de Matane, M. Daigneault, attaché de Presse de M. Jean-Yves Roy, député libéral du comté de Matane y sont allés de quelques allocutions. M. Luc Gauvreau de la Société des amis de Jacques Ferron a généreusement prêté, pour l’occasion, les articles de journaux, les livres, etc,… M. Pierre Cantin qui a personnellement connu et côtoyé Jacques Ferron était très fier de pouvoir parler de son ami. Parmi les invités se trouvait M. Bernard Boucher, écrivain, natif de Manche-d’Épée qui verra lui aussi son oeuvre exposée au musée tout l’été. C’est à voir. Un vin d’honneur et un goûter furent servis.

Vers 16 h, au Centre Communautaire de Madeleine Centre, l’inauguration de la bibliothèque « Jacques Ferron » a fait des heureux. C’est Mme Claire Boucher, membre du comité du patrimoine, qui a fait la proclamation officielle.

Ensuite, à 17h, ce fut le dévoilement d’une plaque commémorative sur la façade de la résidence qui fut sa propriété (1946-1948), aujourd’hui Restaurant chez Mamie.

18h, clôture de la journée.

Le Dr Ferron est né à Louiseville le 20 janvier 1921 dans le comté de Maskinongé. Fils de notaire, il reçoit sa formation de médecin à L’Université Laval. Il a reçu plusieurs prix littéraires, dont le prix David en 1977. Ce grand conteur, romancier, pamphlétaire, dramaturge, épistolier et historien n’est pas près de mourir.

« IL EST LE PREMIER ÉCRIVAIN VRAIMENT NATIONAL QUE LE QUÉBEC AIT PRODUIT « . (Victor Lévy Beaulieu)

« GRÂCE À JACQUES FERRON, LE PAYS DU QUÉBEC EST DÉSORMAIS UNE TERRE AUSSI FABULEUSE QUE L’ARABIE » (Jean Marcel/Jacques Ferron malgré lui, parti pris. L’Hexagone, 1978).

Les personnes intéressées à voir toutes ses oeuvres sont invitées à se rendre au site du Musée du phare Cap Madeleine jusqu’à la dernière fin de semaine du mois d’août. Ensuite, l’oeuvre de Jacques Ferron demeurera en permanence à la bibiliothèque municipale de Madeleine Centre, aujourd’hui » Bibliothèque Jacques Ferron « .

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*