« Retour du Dr Ferron en Gaspésie »

Dans No 05 - Juillet 2005. par

C’est samedi le 2 juillet 2005 que le médecin-écrivain Jacques Ferron, par le biais de son œuvre littéraire, a effectué son retour en Gaspésie, à Ste-Madeleine, qui fut son pays d’adoption à l’été 1946.

Au nom de la Municipalité Ste-Madeleine de la Rivière-Madeleine, M. James Patterson, maire, a souhaité la bienvenue à toute l’assistance.

Cet événement est une initiative du Comité de la Culture, de l’Histoire et du Patrimoine de Ste-Madeleine, présidé par M. Serge Blanchette. L’organisme porteur de ces activités est l’Association touristique de Ste-Madeleine, présidée par M. Alain Beaulieu qui a remercié toutes les personnes qui ont collaboré à ce projet inhabituel mais combien important!

M. Luc Gauvreau, secrétaire de la Société des Amis de Jacques Ferron, a inauguré l’exposition littéraire itinérante pan canadienne du prolifique écrivain en présence des représentants gouvernementaux, Mme Nancy Charest et Reynald Daignault, délégué de M. Jean-Yves Roy et du grand public venu renouer avec la mémoire de ce célèbre fils adoptif de Ste-Madeleine. L’exposition se poursuivra jusqu’au 28 août au Musée du Phare de Cap Madeleine.

Par la même occasion, M. Carlos Suich, directeur général du Musée de la Gaspésie, a présenté le numéro d’été de la Revue « Gaspésie », consacré à la gaspésie littéraire. M. Bernard Boucher, écrivain originaire de Ste-Madeleine, a pour sa part, verbalisé l’article consacré à Jacques Ferron dont il est l’auteur dans ce numéro spécial.

Afin de rappeler de façon tangible et permanente le souvenir de Jacques Ferron à Ste-Madeleine, les autorités ont désigné la bibliothèque municipale « Bibliothèque Jacques-Ferron ». La proclamation officielle à cet effet a été faite par Mme Claire Boucher, conseillère municipale et pro-mairesse de cette localité. Cette circonstance a permis d’entendre l’allocution prononcée par l’éminent essayiste, M. Pierre Cantin, spécialiste de l’œuvre de Jacques Ferron, qui au nom de Mme Madeleine Ferron, épouse de l’écrivain, et de la Société des Amis de Jacques Ferron, a fait cadeau à la bibliothèque de l’œuvre originale de l’auteur qui y sera conservée en permanence.

Rappelons que Jacques Ferron, médecin-écrivain, est originaire de Louiseville, Comté de Maskinongé et qu’il est l’aîné d’une famille marquante du Québec qui compte une autre écrivaine, Madeleine, épouse du regretté Robert Cliche, un autre médecin, Dr Paul Ferron et l’artiste-peintre Marcelle Ferron, co-signataire du « refus global » avec Paul-Émile Borduas à la fin des années quarante.

Gradué de l’Université Laval, il s’installa à Rivière-Madeleine où il débuta sa pratique médicale dans la vie civile après sa démobilisation de l’armée canadienne. Il y acheta une propriété qu’il habita de 1946 à 1948. Un autre fils de Ste-Madeleine, président d’honneur de cette mémorable journée du 2 juillet 2005, M. Guy W.Richard, ex-président de la Société de Généalogie de Québec, écrivain et connaissance personnelle du Dr Ferron lors de son séjour gaspésien, procéda au dévoilement d’une plaque commémorative fixée en permanence sur la façade de l’ex-résidence du Dr Ferron sur laquelle on peut lire l’inscription suivante :

« Les gens d’ici se souviennent
Jacques Ferron
Médecin-écrivain
A vécu en cette demeure
1946-1948
Municipalité Ste-Madeleine de la Rivière-Madeleine »

Le prochain rendez-vous dans le cadre de ces activités est prévu le 31 juillet prochain alors que M. Christian Vézina, comédien-conteur sera sur place et reprendra le rôle du médecin de campagne qu’il a interprété à maintes reprises à Québec et à Montréal au cours des récentes années.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*