Réflexion

Dans No 04 - Juin 2005. par

Quel est ton signe

Les signes du zodiaque se retrouvent partout aujourd’hui. Plus de 1500 journaux du Canada et des États-unis fournissent chaque jour l’horoscope. Des assiettes, des bijoux, des macarons, etc. sont estampillés à ces fameux signes. Beaucoup de personnes en sont friandes. L’astrologie représente, pour elles, une sorte de sécurité. Comment comprendre ce fait-là quand on prétend se libérer des préjugés et de la superstition?

Cette poussée vers cette croyance veine dévoile bien la peur qui se cache au fond de nos cœurs. Nous avons peur d’affronter le monde d’aujourd’hui. Nous avons peur aussi de l’avenir. En cela, nous héritons des temps les plus reculés. Il y a des milliers d’années, pour vaincre la peur de l’inconnu, on cherchait des réponses dans les entailles des oiseaux, puis on s’est tourné vers le tonnerre, la lune, les astres; on interrogeait les songes et les «voyantes» pour calmer son insécurité et son angoisse.

C’est ce qui se passe encore aujourd’hui. Mais, il y a un signe, et de beaucoup plus rassurant, pour quelqu’un qui se dit chrétien, cet autre signe est le «signe de la croix» qui nous donne la paix de l’esprit et la joie du cœur. N’est-ce pas ce signe qui nous a fait entrer dans la communauté que nous sommes? Là où est ton trésor, là aussi est ton cœur, dit-on souvent. Regardons où nous cherchons les réponses à nos besoins et à nos peurs et nous saurons où est notre cœur.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*