L’Académie Olympique Jeunesse du Québec

Dans No 02 - Mars 2005. par

Du 1er au 5 mars dernier se tenait le deuxième bloc des 40ième jeux d’hiver du Québec à St-Hyacinthe. Mais peu de personnes savent qu’au même moment se tenait aussi la deuxième édition de l’Académie olympique jeunesse du Québec.

Dans les prochaines lignes je vous expliquerai ce qui m’a poussé à poser ma candidature mais surtout ce que j’ai pu apprendre lors de cette merveilleuse semaine.

Pour commencer, chaque candidat devait participer de près ou de loin à un sport, ensuite il devait posséder certains talents de leadership et présenter une lettre de recommandation de son entraîneur puis une lettre motivant sa participation. Personnellement je voulais perfectionner mes talents de leadership et apprendre comment fonctionnait l’organisation d’évènement de l’ampleur des jeux d’hiver du Québec.

C’est ainsi que le 28 février je partais représenter l’Est du Québec à l’académie, pour arriver le 1er mars comme les 18 autres académiciens. À ce moment j’étais loin de me douter de ce qui allait m’arriver. Nos journées étaient constituées de plusieurs activités tel que des rencontres avec des olympiens, des conférences sur le sport et sur les médias suivi par des conférences sur les rôles des différent membres du comité d’organisations des jeux d’hiver, etc.…

J’ai donc rencontré des olympiens tel que Marc Gagnon, Myriam Boileau, Benoît Huot, Manon Jutras, Annie Pelletier, Maryse Turcotte et Mélanie Turgeon. Ces personnes m’ont transmis leur passion du sport et leur rêve olympique. Aussi j’ai rencontré des personnes impliquées dans le mouvement sportif qui eux mon appris beaucoup de choses sur le leadership et sur l’organisation d’événement.

Ses personnes sont Daniel Aucoin un journaliste spécialisé en sports olympiques et paralympiques, Raymond Coté le président de Sport-Québec et du centre national multisport de Montréal, Jean-Claude Ladouceur le directeur des Jeux du Québec, Ariane Loignon une agente de développement en sport de l’URLS de la Chaudière-Appalaches, Laurier Thériault le directeur général de Richelieu International, Richard Trottier le coordonnateur du dossier arbitrage Hockey Québec et Jean-Philippe Villemaire un conseiller en sport du ministère des Affaires municipales, du sport et du loisir.

Pour conclure, j’ai vécu une expérience inoubliable et très difficile à décrire. Je me suis fait aussi beaucoup d’amis pour la vie. Aussi je ne compte pas m’arrêter à l’Académie Olympique Jeunesse du Québec, je pourrai me rendre à celui du Québec et éventuellement si la passion et la chance sont de mon coté, je pourrai faire l’Académie Internationale.

Si vous désirez avoir plus d’information allez sur le site de l’Académie Olympique du Québec au http://www.olympic.ca/FR/education/academies.shtml

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*